Infos Actus Marseille

Infos Actus Marseille

Précisions sur la perquisition à l'OM

Précisions sur la perquisition à l'OM

Précisions sur la perquisition à l'OM

La perquisition viserait des possibles manoeuvres autour du transfert d'André-Pierre Gignac.

Le procureur de la République de Marseille Jacques Dallest a confirmé dans un communiqué que la perquisition, qui a eu lieu ce mercredi au centre RLD par une dizaine de fonctionnaires de la police judiciaire, était bien liée à l'ouverture, en juillet dernier, d'une information judiciaire "contre X des chefs d'extorsion en bande organisée et association de malfaiteurs". Laquelle viserait les possibles manœuvres autour du transfert d'André-Pierre Gignac en aout 2010.

"L’objet de l’enquête qui a motivé cette perquisition ne vise pas le club mais s’inscrit dans le cadre d’investigations en cours concernant d’autres dossiers" a rappelé l'OM sur son site officiel.

Luc Laboz, le directeur de la communication de l'OM, a par ailleurs indiqué à l'AFP que l'ensemble des bureaux avaient été ouverts et pas seulement celui de José Anigo et que Vincent Labrune était présent au siège pour des rendez-vous liés à des dossiers de transfert mais qu'il n'avait pas été entendu par les policiers dans le cadre de la perquisition.

Le communiqué de Jacques Dallest, procurreur de la république de Marseille :

"Je confirme qu'une perquisition a bien été effectuée ce matin dans les locaux professionnels de l'OM à Marseille. Les enquêteurs de la police judiciaire ont agi sur commission rogatoire de MM. Christophe PERRUAUX et Thierry AZEMA, vice-présidents chargés de l'instruction à la JIRS de Marseille. Une enquête préliminaire avait été ouverte le 4 mai 2011à la suite de renseignements parvenus au parquet de Marseille. Cette enquête a donné lieu le 20 juillet 2011 à une ouverture d'une information judiciaire contre X des chefs d'extorsions en bande organisée et association de malfaiteurs."

Le Phocéen