Infos Actus Marseille

Infos Actus Marseille

Paris 2-0 Marseille : Troisième Clasico perdu !

Paris 2-0 Marseille : Troisième Clasico perdu !

Paris 2-0 Marseille : Troisième Clasico perdu !

Comme dimanche dernier l'OM s'incline 2-0...

Tout comme en championnat, le PSG a battu l'Olympique de Marseille et sur un score identique (2-0). C'est Zlatan Ibrahimovic qui a une nouvelle fois fait des misères à la formation phocéenne.

Tandis qu’Elie Baup avait décidé d’aligner le même onze que dimanche en championnat, Carlo Ancelotti avait, lui, procédé à quelques changements. Et dès l’entame du match, on allait vite comprendre qu’il y allait avoir de l’engagement dans ces retrouvailles. Sur le terrain du Parc des Princes, les deux formations se livraient à fond, et parfois à la limite. Mais encore une fois, c’est Ibrahimovic qui allait se transformer en bourreau de l’OM. Une minute après avoir mis Mandanda à l’œuvre d’une lourde frappe, le buteur suédois gagnait son duel avec le portier marseillais, échappant sans pitié à Mendes, mis à mal sur cette action (1-2, 34e). Les esprits s’échauffaient d’un seul coup, Barton et Ibrahimovic ayant même un échange aigre-doux (40e).

A l’entame de la seconde période, Marseille tentait bien de se rebeller, mais sans y parvenir, le collectif phocéen ayant du mal à trouver des solutions. Et le Paris Saint-Germain restait non seulement solide, mais posait de gros soucis à la défense de l’OM. C’est d’abord Gameiro qui butait sur Mendes (62e), puis c’est Gignac qui suppléait Mandanda sur une tête de Camara (63e). Mais quelques instants plus tard, Morel commettait une faute grossière sur Ibrahimovic dans la surface, provoquant un penalty plus que logique. Et forcément c’est l’artificier en chef du PSG qui transformait ce penalty, Ibrahimovic signant un doublé et marquant là son cinquième but contre l’OM cette saison (2-0, 64e).

Ce but marquait la fin du suspense, Ancelotti se permettant même de remplacer le Suédois par Lavezzi à un quart d’heure de la fin. De plus en plus agacés par la tournure du match, les Marseillais s’énervaient un peu, à l’image de Jordan et André Ayew, qui venaient s’échauffer avec Beckham, plutôt bon lors de cette rencontre. Mais la messe était dite et tout comme en Coupe de la Ligue, le PSG mettait un terme aux espoirs de l'Olympique de Marseille, cette fois en Coupe de France.

Foot 01