Infos Actus Marseille

Infos Actus Marseille

J.Ayew: "Je ne suis pas Cristiano Ronaldo..."

J.Ayew: "Je ne suis pas Cristiano Ronaldo..."

J.Ayew: "Je ne suis pas Cristiano Ronaldo..."

Jordan Ayew : "C'était un match à 6 points. On joue contre ceux qui ont gagné le championnat l'année dernière."

D'un tacle rageur dans les cages montpelliéraines, Jordan Ayew a marqué son deuxième but de la semaine. Moins à l'aise sur un côté que dans l'axe, le numéro 8 marseillais fait tout de même le boulot. Pour son capitaine Steve Mandanda, ce n'est pas un hasard ou le symbole d'un OM plus faible s'il est titulaire : "Jo, il a besoin d'enchaîner. C'est quelqu'un de décisif, il marque, il se bat. Il est logiquement à sa place." Si le compliment ne manquera pas de toucher l'attaquant, ce dernier a son esprit occupé par autre chose. Il était, tout jeune, dans le groupe champion de France en 2010. Il se rappelle de tous ces matchs gagnés aux forceps. Comme celui de samedi contre Montpellier. Il constate même qu'à pareille époque, le club marseillais "comptait 7 à 8 points de retard sur le leader". Mais n'allez pas lui parler de titre. Il disait ça comme ça...

Jordan, est-ce que tu peux nous raconter ton but ?

Jordan Ayew : "Je suis allé le chercher tout simplement. Comme je l’ai dit, je ne suis pas un Cristiano Ronaldo qui va prendre le ballon pour mettre une mine flottante. C’est sur des ballons comme ça que je peux marquer. Je suis un attaquant, sur des centres de ce type, je dois toujours y être, c’est très important."

Après la neige, le vent. En tant qu’attaquant, tu dois te demander quand est-ce que l’OM va jouer dans des conditions normales.

J.A : "C’est vrai que c’est chiant, mais c’est le foot qui est comme ça. Aujourd’hui, on a fait le job, on a eu la réussite à 100%, on est content. C’est vrai que pour les attaquants, ce sont des matchs de merde, mais c’est comme ça, faut se battre. On n’a pas lâché, on a eu des ballons et on est récompensé."

Ce match peut être un déclic ?

J.A : "C’était un match à six points. On joue contre ceux qui ont gagné le championnat l’année dernière, donc c’était six points. Mais on a encore de gros matchs à venir, on va à Rennes, et ils sont en forme, ça ne va pas être facile. On a d’abord Rouen, et après on aura Rennes."

Le Phocéen