Infos Actus Marseille

Infos Actus Marseille

Baup hésite entre Diawara et Mendes

Baup hésite entre Diawara et Mendes

Baup hésite entre Diawara et Mendes

Baup parle de Diawara et Mendes, l'un des deux jouera en défense centrale face à Ajaccio dimanche.

Élie Baup parle de Diawara et Mendes, l'un des deux jouera en défense centrale contre Ajaccio dimanche. Benoît Cheyrou évoque ses deux coéquipiers.

Élie, Souleymane Diawara sera titulaire à Ajaccio dimanche ?

Élie Baup : "Il y a encore demain (samedi, NDLR) et une nuit où je vais réfléchir. Mettre un joueur, c'est une chose, mais il faut le mettre à 100% de ses moyens. Il faut utiliser les qualités des joueurs au moment où il faut. Mentalement, il est prêt, mais il y a des sensations que seules les répétitions de situations de compétition peuvent lui donner."

Mettre Lucas Mendes dans l'axe, c'est une option également ?

E.B. : "Dans mon interrogation, cela fait partie des deux possibilités que j'ai, ces deux joueurs-là peuvent débuter. Il y a aussi la solution Kaboré, mais cela change un peu notre milieu. Ça tourne autour de ces possibilités là."

L'expérience de Diawara lui donne un petit avantage ?

E.B. : "Je n'ai pas pris ma décision. Tout est important, ça se joue sur des détails. C'est le rôle de l'entraîneur de mesurer, de mettre bout à bout ces détails, et de faire ensuite des choix. Le tout, c'est de ne pas envoyer une pièce en l'air et qu'elle retombe du mauvais côté. Il faut préserver des garanties pour l'équipe."

Benoît, Diawara retrouve le groupe, et Barton va bientôt revenir, ces deux retours vont faire du bien...

Benoît Cheyrou : "Oui, ce sont deux joueurs de qualité, avec une grosse expérience, c'est évident qu'ils vont apporter beaucoup de choses au groupe."

Comment se passe l'adaptation de Lucas Mendes ?

B.C. : "Il commence à bien comprendre le français. Ce n'est pas quelqu'un de très extraverti, mais on sent qu'il a envie de se livrer davantage. Ce n'est pas facile pour lui, il ne connaissait pas la langue au départ, dans un pays qu'il ne connaît pas, avec une culture différente, ce n'est pas évident. On sent qu'il est volontaire, il ne se pose pas trop de questions. Je ne suis pas inquiet pour lui."

Le Phocéen

La conférence de presse version vidéo.