Infos Actus Marseille

Infos Actus Marseille

St-Etienne 1-1 Marseille : L'OM perd deux points

St-Etienne 1-1 Marseille : L'OM perd deux points

St-Etienne 1-1 Marseille : L'OM perd deux points

L'OM avait fait le plus dur, mais concède finalement le nul dans les dernières minutes et reste à 5 points du podium.

Avec le podium en ligne de mire, Saint-Etienne et Marseille jouaient gros ce dimanche soir dans le Chaudron avec déjà d’importances manœuvres dès la feuille de match. Anigo décidait de passer en 5-4-1 et laissait Thauvin sur le banc, tandis que Galtier devait mettre Zouma arrière droit, poste où il était bien peu à l’aise. Comme souvent à domicile, l’ASSE attaquait pied au plancher, et se trouvait tout près de la récompense. Cohade remettait de la tête pour Zouma, qui s’élevait bien au-dessus de tout le monde, mais manquait de conclure de la tête alors que le plus difficile semblait fait (10e). La défense olympienne craquait et Diawara récoltait un jaune pour un énorme tacle sur Cohade (11e). L’emprise était stéphanoise, mais progressivement, l’OM revenait dans le match, à l’image de ce centre parfait de Morel pour Gignac, dont la reprise instantanée passait bien au-dessus (27e). Le rythme retombait, rendant le dernier quart d’heure complètement stérile.

Après le repos, le scénario semblait immuable : l’ASSE débutait fort, mais ne parvenait pas à faire la différence et l’OM prenait rapidement confiance. La rencontre était serrée, et comme souvent, cela pouvait se jouer sur les coups de pied arrêtés. Sur l’un d’eux, Payet enroulait parfaitement un coup-franc lointain pour le mettre devant le but. Nkoulou était le premier à surgir de la mêlée pour marquer de près (0-1, 64e). Assommés, les Verts ne parvenaient pas à réagir et passaient tout près du K-O sur un raid de Gignac qui perçait en force avant de buter sur Ruffier (82e). L’OM pensait tenir ce petit avantage jusqu’au bout, mais c’était sans compter sur Brandao et son sens du timing. Sur un énième ballon dans le paquet, le Brésilien s’élevait plus haut que tout le monde pour claquer une tête qui franchissait la ligne avec l’aide du poteau (1-1, 91e). Le Chaudron était soulagé après avoir vu passer la défaite de si près, et le fait de conserver cette quatrième place devant son concurrent du soir demeurait tout de même un sacré soulagement.

Foot01