Infos Actus Marseille

Infos Actus Marseille

Marseille 2-2 Toulouse : Où est la défense ?

Marseille 2-2 Toulouse : Où est la défense ?

Marseille 2-2 Toulouse : Où est la défense ?

L'OM paye ses lacunes défensives et gâche une occasion en OR de revenir à 3 points du podium.

Enchainer les matchs à domicile n’est jamais chose aisée, tant les chiffres tendent à prouver qu’il est très délicat de prendre les trois points à chaque fois, qui plus est dans un Vélodrome qui ne réussit pas vraiment à l’OM cette saison. Pour tenter de prendre le meilleur sur une formation toulousaine assez à l’aise hors de ses bases, José Anigo ne changeait pas sa composition de départ du match face à Valenciennes, donnant les clés de l’animation offensive à un carré Valbuena-Payet-Thauvin-Gignac. Cela payait immédiatement puisque, sur un ballon récupéré au milieu de terrain, Valbuena lançait le contre pour donner à Payet, dont la frappe croisée trompait le jeune Boucher, qui vivait là son premier match en Ligue 1 (1-0, 7e). Toutefois, Toulouse ne baissait pas les bras et Ben Yedder égalisait, après avoir bien suivi au second poteau sur un corner dévié par Braithwaite (1-1, 12e). Dans le jeu, le TFC était beaucoup mieux que son adversaire, avec une possession de balle et une occupation du terrain bien gérée. Mais en face, les individualités avaient la parole, et sur un rush de Gignac coté droit, le centre était repris au premier poteau par Valbuena, seul marseillais à avoir suivi et qui s’en trouvait récompensé (2-1, 40e).

Le scénario ne bougeait pas après le repos, avec des Toulousains disciplinés et appliqués, face à des Marseillais incapables de poser le pied sur le ballon. C’était donc loin d’être un scandale de voir le TFC égaliser sur corner. Un Mandanda très mal inspiré se faisait devancer par Aurier de la tête (2-2, 60e). Ce nul ne faisait clairement pas les affaires de l’OM, et pourtant, les Provençaux se montraient incapables d’acculer les Toulousains. D’un coup franc qui passait tout près de la lucarne (73e) ou d’une reprise mal ajustée au second poteau (89e), Thauvin était le plus dangereux des Olympiens, mais c’était bien insuffisant pour faire trembler une formation toulousaine sereine, et bien décidée à déjà freiner la remontée de l’OM au classement.

Foot01