Infos Actus Marseille

Infos Actus Marseille

Marseille 2-0 Reims : Gignac offre la qualif' !

Marseille 2-0 Reims : Gignac offre la qualif' !

Marseille 2-0 Reims : Gignac offre la qualif' !

Victoire et qualification des Olympiens pour les seizièmes de finale de la Coupe de France, dans la douleur, grâce notamment à un doublé d'André-Pierre Gignac.

Dans un vrai match de Coupe, l’OM a attendu la prolongation pour faire la différence et battre Reims (2-0). Gignac a inscrit un doublé après d’innombrables occasions, pour lui, son équipe, mais aussi pour les Champenois.

Venu s’imposer au Vélodrome cet automne, le Stade de Reims comptait bien jouer crânement sa chance pour rééditer son exploit, face à une équipe olympienne qui se cherche toujours. Cela aboutissait sur un match particulièrement ouvert, où Placide sauvait son camp devant Gignac dès la 1e minute, avant une frappe de Payet sur la barre 120 secondes plus tard. Et le rythme ne faiblissait pas, malgré un terrain gras, qui donnait lieu à quelques surprises, mais gênait parfois à la finition. De Preville manquait un face à face devant Samba (8e) tandis que le gardien marseillais, parfois fébrile dans ses sorties, s’employait quand même sur un coup-franc côté ouvert de Turan (18e).

Après la pause, la donne ne changeait pas. Khalifa, entré en jeu, manquait aussi de conclure à plusieurs reprises, tandis que Gignac ne parvenait pas à trouver le chemin malgré de nombreuses situations favorables, récoltant même les sifflets du Vélodrome après un tir dans les tribunes. Reims se montrait aussi, Atar trouvant le poteau sur une reprise de près (70e), tandis qu’Ayité ne concluait pas une passe en or de… Payet, qui le servait d’une passe en retrait devant Samba (80e). De l’autre côté, Placide était imbattable, et Payet, idéalement servi deux fois, s’en rendait bien compte avec deux tirs sur le gardien en fin de match.

La prolongation était inévitable, mais cette fois-ci, l’ouverture du score était immédiate. Sur une remise de la tête de Cheyrou, Gignac ne se loupait pas à bout portant, avant de chambrer le public en retour (1-0, 94e). Le plus dur était fait, mais encore fallait-il tenir cet avantage. Samba aidait l’OM à tenir avec quelques parades bien senties, tandis que, sur un service en retrait de Payet, Gignac doublait la mise d’un tir précis à ras de terre (2-0, 115e). L’OM pouvait souffler, gagnant ainsi son billet pour les 16e de finale après 120 minutes de remis en jambes bien musclées.

Foot01