Infos Actus Marseille

Infos Actus Marseille

Marseille 2-1 Sochaux : L'OM gagne sans briller

Marseille 2-1 Sochaux : L'OM gagne sans briller

Marseille 2-1 Sochaux : L'OM gagne sans briller

L'OM arrache la victoire face à Sochaux, dernier de Ligue1. Non, l'OM ne va pas mieux, mais cette victoire va faire du bien.

L’OM a enfin renoué avec la victoire, après un mois et demi sans succès, ce dimanche contre Sochaux (2-1), mais du côté des visiteurs on en veut clairement à l’arbitre qui a probablement oublié de siffler un penalty en leur faveur juste avant de le faire pour Marseille. En attendant, les Phocéens repartent de l’avant.

Privé à la toute dernière seconde de Bakambu, son principal atout offensif blessé, Sochaux allait connaître un second coup dur, puisque dès la 5e minute, sur un centre de Mendy, Thauvin trompait Pouplin d’une belle reprise de la tête depuis le point de penalty (1-0). Le jeune joueur de l’OM marquait là son deuxième but sous le maillot marseillais en Ligue 1, et son deuxième consécutif après celui inscrit mercredi à Naples en Ligue des champions. A l’image de Maoulida, Thauvin sortait une bandelette pour souhaiter un joyeux anniversaire « à son papa ». Cette ouverture du score précoce n’allait cependant pas mettre KO les visiteurs, qui relevaient rapidement la tête et tentaient de réagir, donnant une première période très agréable à suivre entre deux formations tournées vers l’offensive, même si le score en restait là à la pause.

A l’entame de la seconde période, le scénario ne changeait pas, l’OM et Sochaux se rendant coup pour coup, malgré un vent de plus en plus gênant pour les deux formations. Pas de quoi perturber Mayuka, l’invité de dernière minute, qui d’une frappe somptueuse du gauche trompait Mandanda, le ballon se plantant dans la lucarne du portier de Marseille (1-1, 60e). Tout était à refaire pour les Phocéens, et cela ne s’annonçait pas si facile que cela, Sochaux étant très bien organisé pour contrer les initiatives marseillaises. Elie Baup décidait de lancer Gignac à la place de Jordan Ayew, sifflé par les supporters de l’OM (80e). Ces derniers retenaient leur souffle lorsque Ruddy Buquet oubliait de signaler un penalty pour Sochaux, Mayuka étant clairement bousculé par Romao, mais ils pouvaient respirer puisque dans la foulée l’arbitre en accordait un pour une main doubiste dans la surface. Gignac ne se posait pas de question et redonnait l’avantage à l’Olympique de Marseille (2-1, 83e). Sur le banc de touche, Baup et Renard échangeaient quelques points de vue visiblement différents, provoquant l’intervention de l’officiel, mais cela ne changeait rien au scénario et l’OM pouvait enfin prendre trois points qui feront du bien avant la trêve internationale.

Foot01